Réalisation du trophée pour le 36ème Festival du Premier Film Francophone de La Ciotat ( du 30 mai au 2 juin 2018 ).


LumiereDor-article-LaProvence.jpg
 PALMARÈS 2017 PRIX LUMIÈRE D'OR : Prix du meilleur acteur pour Pablo Pauly (pour le film "Patients" de GRAND CORPS MALADE et Mehdi IDIR) Prix de la meilleure actrice pour Marina Foïs (dans le film "Irréprochable" de Sébastien MARNIER).

PALMARÈS 2017 PRIX LUMIÈRE D'OR :
Prix du meilleur acteur pour Pablo Pauly (pour le film "Patients" de GRAND CORPS MALADE et Mehdi IDIR)
Prix de la meilleure actrice pour Marina Foïs (dans le film "Irréprochable" de Sébastien MARNIER).


Capture d’écran 2018-03-14 à 16.17.06.png
Capture d’écran 2018-03-14 à 16.16.18.png
  Catalogue // Le Cinque Anime della Scultura  - Exposition à Côme  Italie , 2017

Catalogue // Le Cinque Anime della Scultura - Exposition à Côme Italie, 2017


Isabelle de Montvalon réalise le trophée Lumière d'Or du Berceau du Cinéma :
35ème Festival du premier Film Francophone à La Ciotat.

  Journal Municipal d'information la Ciotat   Magazine du Festival du 1er Film Francophone

Journal Municipal d'information la Ciotat
Magazine du Festival du 1er Film Francophone


  Toutes les nouvelles. Hebdomadaire des Yvelines  - Mercredi 15 mars 2017

Toutes les nouvelles. Hebdomadaire des Yvelines - Mercredi 15 mars 2017



  Le Provence  - 13.11.2016

Le Provence - 13.11.2016


  Journal Municipal La Ciotat  - 11.2016

Journal Municipal La Ciotat - 11.2016


Depuis ces dernières années, 

le travail d'Isabelle de Montvalon révèle le dialogue continu de l'artiste avec elle-même. Sur le plan émotionnel, la légèreté et les rêves laissent peu à peu, aujourd’hui, place à la maturité et à l’exploration intense des profondeurs de l’âme.

Isabelle de Montvalon donne naissance à ses sculptures dans un temps et un espace définis avec l’authenticité des sentiments vraiment vécus. Le travail suit son intuition, jaillit fébrilement de ses doigts, fait paraitre de façon tangible, projette à l’extérieur, par le biais de la sculpture, la vibration de la vie intérieure, Et ainsi la surface de la sculpture, son grain de peau, tour à tour reflétant ou captant la lumière, source de sensations nouvelles et infinies selon les sculptures, ont un rôle fondamental dans ce qu’ils communiquent.

Toutes ces jeunes filles ou femmes plus mûres que représente l’artiste, portent en elles et expriment douleurs ou joie de vivre et ne sont jamais passives. Elles ne subissent pas la vie mais la vivent, aussi bien dans ses aspects les plus difficiles et les plus obscurs.

Et ceci est le fil rouge du travail de ses dernières années : la vie acceptée dans son intégralité, même si elle fait mal et semble parfois nous rompre.

Ce parcours à travers les oeuvres d’Isabelle de Montvalon est une invitation à la découverte de soi-même pour qui prend le temps de regarder et de comprendre avec son coeur, ajoutant son supplément d’ame à celui de l’artiste.

Merci Isabelle !

◊ SISSA CACCIA
DOMINIONI MOTTA
Historienne d'art, 2016


L'EXPRESSION ARTISTIQUE 

figurative et plastique représente pour Isabelle de Montvalon un aspect essentiel de sa vie. Après ses expériences initiales en peinture, son intérêt pour la forme en trois dimensions la conduit naturellement au modelage de l’argile qu’elle a pratiqué dans un atelier à Marseille. Durant les huit années où elle vécut à Milan en Italie, elle suivit les cours de dessin d’après modèle vivant de l’Académie des Beaux-Arts de Bréra, et fréquenta en même temps mon atelier.

Isabelle continue sa quête artistique et professionnelle tout en présentant son travail au cours de différentes expositions. Elle expérimente divers techniques expressives du modelage y compris celle de la cire, nécessaire à la réalisation de ses sculptures en bronze.

Depuis plusieurs années elle cherche à travailler deux matériaux opposés : le plexiglas, moderne et le bronze, plus traditionnel. La légèreté et la transparence lumineuse du plexiglas contrastent et se complètent avec le poids et la densité du bronze. Le moderne se rapproche de l’antique, le passé du présent, l’expérimental du classique dans une communion créative, riche en symbolismes et significations que seul l’art peut permettre.

Ces travaux représentent des figures féminines, toujours gracieuses qui portent une boule en plexiglas. Dans cette bulle transparente, les rêves, l’âme et l’être sont en attente d’être extériorisés.

A travers ses oeuvres, l’artiste exprime sa richesse intérieure et donne vie aux émotions et au vécu : l’amour maternel, la lutte quotidienne pour dépasser l’adversité de la vie, mais aussi les incontournables moments de joie.

Grace à une modelé sûr et sensible, Isabelle s’est enrichie d’une nouvelle expérience plastique et a réussi une synthèse esthétique qui efface le superflu et centre l’attention sur l’essentiel.

◊ SALVO CANSONE
Sculpteur, 2008